top of page

60 000 porcs abattus en République dominicaine


60 000 porcs ont été abattus le mois dernier en République dominicaine en raison d'une épidémie de peste porcine africaine. La situation inquiète les grands pays producteurs comme les États-Unis, le Canada, le Mexique, le Brésil ou l'Argentine. Le premier cas de PPA en Amérique du Nord a été détecté il y a 50 ans à Cuba. Elle a été suivie par la République dominicaine en 1978, Haïti en 1979 et le Brésil en 1980. Actuellement, la maladie est localisée à 381 kilomètres de Porto Rico, qui est le territoire américain.


Lors de la Conférence des ministres de l'Agriculture des Amériques de 2021, la menace à la biosécurité a été exposée par des responsables présents à la réunion. 100 fermes ont été touchées par la maladie, même si Haïti, un pays qui partage une frontière terrestre avec la République dominicaine, n'a signalé aucun foyer.


A ce jour, la République dominicaine a déjà abattu 60 000 porcs dans tout le pays et sur les 32 provinces que compte le pays, ASF est déjà présente dans les 25 provinces ayant la plus forte production porcine.


Lors de la Conférence des ministres de l'Agriculture des Amériques, tenue la semaine dernière, les organisations internationales et les ministres de l'Agriculture ont approuvé une résolution qui souligne « l'importance de mettre en œuvre des actions nationales, régionales et continentales pour prévenir et lutter contre la peste porcine africaine ».


Source : euromeatnews.com (07/09/2021)


Photo : tirée de l'article original

bottom of page