Accès au marché chinois


Les délégués de l'UPA demandent à Ottawa d’obtenir du gouvernement chinois des engagements concrets pour permettre aux abattoirs et producteurs canadiens de livrer leurs produits en Chine.


La résolution adoptée à l’unanimité tient compte des relations diplomatiques tendues entre le Canada et la Chine ces deux dernières années entraînant notamment d’importantes restrictions pour les exportateurs de canola.


Le gouvernement chinois refuserait d’importer de la viande de porcs et de bovins de plusieurs abattoirs canadiens, prétextant des éclosions de COVID-19 dans ces établissements.


Il a également été demandé à Ottawa d’allouer à l’Agence canadienne d’inspection des aliments les ressources et les pouvoirs nécessaires pour s’assurer que les denrées alimentaires importées de Chine sont produites selon les mêmes normes que celles en vigueur au Canada.


Extrait de l'article : Survol des résolutions adoptées au Congrès de l'UPA (06/12/2021)

Source : laterre.ca

Image : vecteezy.com