top of page

Beyond Meat dégraisse ses effectifs et retranche 200 emplois


L'entreprise prévoit que ses revenus annuels chuteront de 18 %, notamment parce que les consommateurs cherchent des solutions plus économiques dans un contexte inflationniste.


Beyond Meat a abaissé ses projections de revenus pour la deuxième fois cette année et annoncé la suppression de 200 emplois, soit 19 % de son effectif total.


La société explique être confrontée à un ralentissement de la demande pour la viande végétale, car les consommateurs recherchent des solutions plus économiques pour faire face à la hausse des prix.


L’entreprise a également annoncé le départ de son directeur financier Philip Hardin d’ici la fin d'octobre et nommé le président du conseil d'administration, Lubi Kutua, pour le remplacer. M. Hardin était en poste depuis un peu plus d’un an.


Le titre de Beyond Meat a chuté de 10 % avant l'ouverture des marchés, l’entreprise citant une hausse de la concurrence comme un autre facteur justifiant la baisse de ses prévisions.


Bousculée par de nouveaux joueurs


Des bannières plus établies comme Tyson Foods et Kellogg's, ainsi que des nouveaux venus, se sont lancées dans le créneau des viandes végétales, se faisant la lutte pour des parts de marché à coup d'importants rabais.


Partout, les fabricants de produits alimentaires emballés doivent faire face à l'augmentation des coûts liés à la main-d'œuvre, aux ingrédients et au transport.


Wall Street émet toutefois des doutes quant à la capacité de Beyond Meat d'augmenter ses prix pour compenser ces hausses, comme le font d’autres producteurs d’aliments emballés. Ils estiment qu’une telle stratégie est contre-productive pour une entreprise qui cherche toujours à s’implanter durablement auprès des consommateurs.


À la recherche d'économies


La société, qui avait déjà réduit ses prévisions pour l'ensemble de l'année en août, s’attend maintenant à voir son revenu annuel osciller entre 400 et 425 millions de dollars, alors qu'elle prévoyait auparavant engranger entre 470 et 520 millions de dollars.


Nous réduisons considérablement les dépenses et nous nous concentrons sur un ensemble de priorités clés de croissance, a déclaré Ethan Brown, directeur général de Beyond Meat.


Les suppressions d’emplois feront encourir à l'entreprise une charge unique de 4 millions de dollars au quatrième trimestre.


Les licenciements, qui devraient permettre de dégager des économies d'environ 39 millions de dollars au cours des 12 prochains mois, entraîneront, entre autres changements, l'élimination du poste de président de la division Amérique du Nord de l’entreprise.


Beyond Meat, qui comptait environ 1100 employés à la fin de l'année dernière, prévoit que la réduction des effectifs sera achevée d'ici la fin de l'année.


Avec les informations de Reuters


Source : ici.radio-canada.ca (14/10/2022)

Photo : Capture d'écran - Site Internet de Beyond Meat

bottom of page