top of page

Chine : les importations de viande ont chuté de 33 % en janvier et février 


Au cours des deux premiers mois de 2022, la Chine a réduit ses besoins d'importation de viande de 33 %. 1,07 million de tonnes de viande sont entrées en Chine au cours des deux premiers mois de l'année, contre 1,6 million de tonnes introduites au cours des mêmes mois il y a un an, a informé l'Administration générale des douanes.


Au cours des 12 derniers mois, l'inventaire porcin de la Chine a progressé plus rapidement que prévu et une importante liquidation dans les fermes a augmenté la production nationale de porc. Le cheptel de truies chinois s'élevait à 42,9 millions de têtes fin janvier, en hausse de 2% par rapport à l'année précédente, selon les données officielles. De plus, en 2022, la Chine pourrait atteindre un taux d'autosuffisance de 100 % en viande de porc. Une baisse des importations de viande a été signalée depuis juillet de l'année dernière, bien qu'il s'agisse de la plus forte baisse signalée jusqu'à présent.


Fin 2021, les autorités de Pékin ont décidé d'imposer de nouveaux tarifs pour les importations de porc, que le besoin d'importations du pays a diminué. Cependant, les analystes s'attendent à une augmentation des importations de bœuf pour cette année, avec un volume total estimé à 2 millions de tonnes.


Source : euromeatnews.com (07/03/2022)

Image : vecteezy.com


bottom of page