Covid-19 : Acquisition conditionnelle de 100 000 doses d’un médicament préventif


Le Canada a fait l’achat de 100 000 doses d’un médicament préventif contre la COVID-19, le Evusheld, d’AstraZeneca. S’il est approuvé par Santé Canada, les livraisons se mettront en branle le mois suivant.


Le gouvernement canadien a conclu une « entente conditionnelle » avec AstraZeneca pour l’acquisition de 100 000 doses de son traitement par anticorps appelé Evusheld, qui sert à prévenir les infections à la COVID‑19 (« prophylaxie préexposition »).


Le traitement par anticorps destiné à des patients à risque élevé, comme les personnes immunosupprimées, n’a pas encore été approuvé par Santé Canada. S’il obtient l’approbation réglementaire, les livraisons devraient avoir lieu « au cours du mois suivant », a indiqué le gouvernement, mercredi.


« En faisant l’acquisition de traitements par anticorps comme le Evusheld, nous renforçons la trousse solide de produits thérapeutiques que nous avons pour protéger la santé et la sécurité de toute la population canadienne », a déclaré par voie de communiqué la ministre de l’Approvisionnement, Filomena Tassi.


Santé Canada a commencé à recevoir le 3 novembre 2021 des informations sur ce produit, qui a obtenu aux États-Unis une autorisation d’utilisation d’urgence la FDA (Food and Drug Administration) le 8 décembre 2021.


Le gouvernement canadien a déjà conclu des ententes avec deux autres pharmaceutiques pour l’achat de traitements antiviraux : Pfizer (Paxlovid) et Merck (molnupiravir). Le premier a été autorisé le 17 janvier 2022, tandis que le second est toujours en cours d’examen.


Article original paru sous le titre : Traitement contre la COVID-19 - Acquisition conditionnelle de 100 000 doses d’un médicament préventif


Par : Mélanie Marquis (23/02/2022)

Source : lapresse.ca

Photo : Ted S. Warren | Associated Press (tirée de l'article de lapresse.ca)