COVID-19 : feu vert pour la vaccination en abattoir


Les travailleurs d’usine des abattoirs québécois qui y ont goûté durant la pandémie pourront commencer à prendre rendez-vous pour se faire vacciner, a annoncé le gouvernement Legault.


« Bonne nouvelle! Dès aujourd'hui, tout le personnel des abattoirs peut prendre rendez-vous pour se faire vacciner », a indiqué sur Twitter André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.


Mercredi matin, le ministre de l’Agriculture du gouvernement Legault a publié un message pour dire que le personnel des abattoirs de «la liste des travailleurs essentiels de milieux à risque important d’éclosion» peut maintenant prendre leur rendez-vous.


Vallée-Jonction, Princeville... ces derniers mois des éclosions se sont multipliées dans les usines d’Olymel où les travailleurs de la découpe doivent travailler de près pour effectuer leurs tâches.


C'est un soulagement pour les travailleurs d'usine aux quatre coins du Québec.


«Situation explosive»


De leurs côtés, les 14 syndicats qui représentent près de 4000 travailleurs ont poussé un soupir de soulagement, mais ont dit avoir hâte que la vaccination s'étende à d'autres de leurs confrères.


« On se réjouit de cette initiative, car on a pu voir lors des première et deuxième vagues à quel point la situation peut être explosive quand la COVID s’infiltre dans ces milieux de travail où la distanciation n’est pas toujours possible», a indiqué Alexandre Boileau Laviolette, président de la Fédération du commerce (FC-CSN).


«On espère que le gouvernement étendra bientôt cette mesure aux travailleuses et aux travailleurs dans les entrepôts et les magasins d’alimentation», a-t-il conclu.


Par Francis Halin (14/04/2021)


Source : journaldemontreal.com


Photo : Capture d'écran (feedly.com)