De la viande artificielle pourra être vendue à Singapour, une première


La consommation de viande mondiale devrait augmenter de 70 % d’ici 2050, et la viande artificielle pourrait bientôt répondre à une partie de la demande, selon la jeune entreprise.


(Singapour) De la viande artificielle de poulet va pouvoir être proposée prochainement dans des restaurants de Singapour après un feu vert des autorités locales, « une première mondiale » selon la jeune entreprise américaine à l’origine du projet.

Publié le 2 décembre 2020 à 17h00

Eat Just, qui travaille sur ce projet de viande de laboratoire cultivée à partir de cellules animales, a annoncé que ses morceaux de poulet avaient été autorisés à la vente par l’agence de sécurité alimentaire de la cité-État d’Asie du Sud-Est.

Il s’agit « d’une avancée pour l’industrie alimentaire mondiale », a-t-elle souligné dans un communiqué reçu mercredi, alors qu’une compétition mondiale est engagée entre de nombreuses sociétés et start-ups pour produire des protéines animales avec un impact moindre sur l’environnement que celui de l’élevage intensif.


(Lire article complet)


Source : lapresse.ca