De nouvelles régions touchées par la grippe aviaire en Colombie-Britannique


Trois nouvelles éclosions de grippe aviaire ont été détectées dans des fermes avicoles de la Colombie-Britannique cette semaine, selon l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA).


Des exploitations avicoles de taille modeste de Sechelt, sur l’île de Vancouver, de Summerland, dans la vallée de l’Okanagan, et de la région de la rivière de la Paix, dans le nord-est de la province, ont été touchées par le virus H5N1.


Cette souche de la grippe aviaire est hautement pathogène et peut provoquer une maladie grave et la mort chez les oiseaux, explique l’Agence canadienne d'inspection des aliments.


En Colombie-Britannique, elle a d’abord été détectée en avril dans une ferme commerciale du nord de l’Okanagan, avant de toucher notamment la vallée du Fraser, région qui accueille 80 % des producteurs de volaille de la province.


Les établissements contaminés ont été placés en quarantaine par l’ACIA et le ministère provincial de l’Agriculture et des aliments. De plus, les éleveurs dans un rayon de dix kilomètres de chaque éclosion ont été avertis afin qu'ils intensifient leurs mesures de protection.


De nombreux oiseaux sauvages partout dans la province ont aussi été déclarés positifs au virus causant la grippe aviaire. Les membres du public sont encouragés à contacter le 1-866-431-2473 s’ils aperçoivent des oiseaux morts.


Source : ici.radio-canada.ca | ICI Colombie-Britannique–Yukon (07/06/2021)

Photo : RADIO-CANADA | BEN NELMS | CBC