Exceldor euthanasiera plusieurs milliers de poulets


L’entreprise Exceldor euthanasiera « plusieurs milliers » de poulets en raison d’un manque de personnel.


Ce manque de personnel est principalement causé par le ralentissement du traitement des demandes de travailleurs étrangers temporaires par le gouvernement fédéral, soutient l’entreprise.


S’ils ne sont pas abattus à temps, les poulets deviennent trop lourds pour être transformés dans leurs usines.


« Les équipements dans nos usines de transformation primaire ne sont pas conçus pour traiter des oiseaux avec des poids de plus de 3 kilos », a indiqué Gabrielle Fallu, porte-parole d’Exceldor, dans un communiqué.


Les poulets qui dépassent ce poids engendrent des bris quotidiens dans les usines, ce qui accentue le retard.


Les poulets qui dépassent ce poids ne répondent plus aux besoins de leurs clients et ne peuvent plus leur être acheminés, ajoute la porte-parole.


« Avec la montée fulgurante des cas de COVID-19 dans la province et le nombre précaire de travailleurs », l’entreprise se trouve contrainte à pratiquer l’euthanasie humanitaire. Plusieurs milliers de poulets seront euthanasiés, précise Mme Fallu.


L’entreprise fait face à un manque important de personnel dans les équipes de capture et dans les usines de Saint-Anselme et de Saint-Damase.


Après la grève qui s’est tenue cet été, Exceldor ne peut pas se « permettre de vivre une autre crise majeure sans en subir de lourdes conséquences », a indiqué l’entreprise.


Dernièrement, Exceldor avait envoyé un appel aux autres transformateurs de l’industrie les invitant à venir chercher les oiseaux pour pouvoir les transformer. Plusieurs milliers de poulets ont été remis gratuitement.


Par : Alice Girard-Bossé (03/01/2022)

Source : lapresse.ca

Photo : Martin Chamberland/Archives La Presse (tirée de l'article original)