Investissements pour la compétitivité internationale de l’industrie porcine du Manitoba


Communiqué de presse

Le 16 février 2022 – Winnipeg (Manitoba) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

Les gouvernements du Canada et du Manitoba investissent 680 900 $ dans le cadre du Partenariat canadien pour l’agriculture afin de soutenir deux grands projets axés sur la protection de la santé animale et la gestion des éclosions dans l’industrie porcine de la province, ont annoncé aujourd’hui le député de Winnipeg-Sud, Terry Duguid, et le ministre de l’Agriculture du Manitoba, Derek Johnson.

Le projet d’initiative d’éradication des porcs envahissants contribuera à atténuer la menace de propagation de maladies par les porcs envahissants – en particulier la peste porcine africaine (PPA) hautement contagieuse – aux troupeaux commerciaux, en recherchant, en encerclant et en euthanasiant les porcs envahissants, pour protéger ainsi la santé des troupeaux et les ressources naturelles de la province.

Le Manitoba élabore une stratégie provisoire de gestion des porcs envahissants et sollicitera les commentaires de membres de l’industrie, des groupes d’intérêt et du public.

Le projet de surveillance des maladies porcines dans les établissements à forte circulation du Manitoba (Manitoba High Traffic Facility Swine Disease Surveillance Project) s’inscrit dans la continuité des efforts déployés par les gouvernements au cours des sept dernières années pour lutter contre le risque de diarrhée épidémique porcine (DEP). Ce projet permettra de consacrer plus de temps à l’évaluation complète des mesures d’atténuation prises par l’industrie porcine qui ont permis de réduire l’apparition de la DEP.

Les deux projets contribuent à l’établissement d’une solide fondation pour la gestion des risques, ce qui est important pour renforcer la résilience de l’industrie à l’appui des objectifs de la stratégie Manitoba Protein Advantage.


Citations

« Les producteurs de porcs canadiens prennent grand soin de la santé de leurs animaux. Nous savons à quel point il est important d’aider les producteurs et les productrices agricoles à réduire le risque de transmission de maladies pour garantir la sécurité de leurs troupeaux, protéger l’environnement, ce qui permet à leurs entreprises de demeurer solides et compétitives à l’échelle internationale. Des investissements comme ceux-ci permettent aux produits du porc canadien de continuer à être reconnus internationalement comme étant de grande qualité et produits de manière durable. » - Terry Duguid, député de Winnipeg-Sud
« Notre gouvernement est heureux de soutenir ces projets qui comportent une approche proactive visant à protéger la santé animale au sein de notre industrie porcine provinciale, à assurer la qualité de l’industrie et à maintenir notre compétitivité dans le commerce international. La surveillance ciblée et axée sur le risque de ces projets permet une détection rapide des maladies, ce qui se traduit par une réponse plus efficace, qui réduit à son tour les effets indésirables sur la santé globale, le bien-être et les aspects commerciaux de l’industrie. » - Derek Johnson, ministre de l’Agriculture et du Développement des ressources du Manitoba
« Les maladies animales comme le virus de la DEP et la PPA peuvent avoir non seulement des répercussions économiques importantes, mais aussi une incidence sur la santé mentale des agriculteurs. La réduction du risque et de la propagation des maladies animales est primordiale pour le succès à long terme de l’industrie porcine du Manitoba, et nous sommes ravis de travailler en collaboration avec les gouvernements provincial et fédéral sur ces deux projets. » - Rick Préjet, président, Conseil du porc du Manitoba

Faits en bref

  • L’industrie du porc, qui affiche 1,1 milliard de dollars en recettes agricoles, est le troisième secteur d’activité en importance au Manitoba. Ayant enregistré des ventes de plus de 8,2 millions de porcs en 2020, le Manitoba se classe au premier rang au Canada.


  • La production porcine au Manitoba est hautement intégrée, de la génétique à la transformation, en passant par la production d’aliments pour animaux et les services spécialisés. L’expansion des étables, des provenderies et des établissements de transformation est en cours, avec une grande attention portée à la durabilité, au bien-être des animaux, à la salubrité et à la qualité des aliments.


  • Pour contribuer aux efforts d’éradication, les Manitobains peuvent signaler les signes de présence de porcs envahissants à leur bureau de conservation local ou en communiquant avec un biologiste provincial, par courriel, à [email protected].


  • Le Partenariat canadien pour l’agriculture représente un engagement de 3 milliards de dollars sur 5 ans de la part des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux du Canada qui appuie le secteur de l’agriculture, de l’agroalimentaire et des produits agro‑industriels. Cet investissement comprend un engagement de deux milliards de dollars à coûts partagés entre le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux et territoriaux selon un ratio de 60:40, pour les programmes conçus et mis en œuvre par les provinces et les territoires.


Liens connexes

  • Partenariat canadien pour l’agriculture (Agriculture et Agroalimentaire Canada)

  • Partenariat canadien pour l’agriculture (gouvernement du Manitoba) (en anglais seulement)

  • Interactions avec les animaux sauvages en milieu agricole (Manitoba) (en anglais seulement)


Personnes-ressources


Marianne Dandurand Attachée de presse Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire [email protected] 343-541-9229


Les Relations avec les médias Agriculture et Agroalimentaire Canada Ottawa (Ontario) 1-866-345-7972

[email protected] Suivez-nous sur Twitter, Facebook, Instagram, et LinkedIn Site Web : Agriculture et Agroalimentaire Canada


Par : Ross Romaniuk (16/02/2022)

Source : Ministère de l’Agriculture et du Développement des ressources Gouvernement du Manitoba [email protected]

Image : wikipedia