Journée Groupe Évolu-Porc: trouver du positif dans le négatif


L’industrie du porc connaît des temps difficiles depuis un an. D’abord, la grève chez Olymel à Vallée-Jonction (28 avril au 29 août 2021) a causé bien des tracas, alors que la diminution du coût d’achat de 40 $ par 100 kilos par les abattoirs (afin d’obtenir de bons prix sur le marché des exportations) depuis le 1er avril dernier vient jouer à la fois sur la rentabilité et le moral des producteurs.


Afin de voir de la lumière au bout du tunnel, la 30e édition de la Journée Groupe Évolu-Porc, organisée par Les Consultants Denis Champagne, a eu lieu le vendredi 29 avril dernier au Centre Caztel de Sainte-Marie. L’événement, tenu sous le thème « Solidifions nos balises à travers les défis », a rassemblé quelque 160 producteurs des régions de Québec et Chaudière-Appalaches.


« Il y a eu des années plus faciles que d’autres. Cette année, ça a été plus difficile. La journée prend toute son importance. Alors, si nous pouvons vous insuffler du positif en ces temps d’incertitudes, nous aurons relevé notre défi », a lancé Marius Cloutier, président du Groupe Évolu-Porc.


« Il y a des choses qu’on ne peut pas contrôler, mais il y a des choses qu’on peut contrôler. Pour diminuer les coûts de production, on peut par exemple améliorer la productivité des truies ou conserver la santé de nos troupeaux. […] Nous voulons trouver des solutions pour passer à travers cette période-là. Il y a toujours quelque chose de positif qui ressort de cette réunion-là », a lancé pour sa part Bruno Bélanger de Les Consultants Denis Champagne.


Par ailleurs, alors que le bien-être animal est à la mode depuis quelques années, M. Bélanger est d’avis que le bien-être humain ne doit surtout pas être oublié. « Il faut faire attention à la détresse des producteurs », a-t-il affirmé, en ajoutant que généralement, ces derniers travaillent chacun de leur côté, presque isolés. La Journée Groupe Évolu-Porc permet donc de se retrouver, de s’exprimer et de partager ses bons coups entre gens du métier.


Par : Hubert Lapointe (02/05/2022)

Source : beaucemedia.ca

Photo : Beauce Média | Hubert Lapointe (tirée de l'article original)