top of page

L’alimentation végane, pas toujours synonyme de santé


Qu'on l'adopte pour des raisons environnementales ou encore pour des raisons éthiques, le régime végétalien offre-t-il des avantages pour la santé?


Le régime végétalien est un type d'alimentation qui élimine toute forme de protéines d'origine animale, incluant les produits laitiers.


Une récente étude démontre que ce type d'alimentation peut créer des carences alimentaires, surtout lorsque le régime comprend des produits transformés.


Or tous les experts ne sont pas de cet avis. C’est un commentaire ridicule. C’est une déclaration mise de l’avant par une industrie qui est remise en question, dit Lenore Newman, directrice du Food and Agriculture Institute, à l'Université de la vallée du Fraser.


Elle explique qu’il est possible de manger végétalien et d’avoir toutes les vitamines et protéines dont le corps a besoin, mais qu'il faut y mettre un peu d’effort, comme ajouter des noix, pour être certain qu'on mange les protéines nécessaires.


Lenore Newman ajoute que les avantages du régime végétalien pour la santé sont nombreux. Vous enlevez de votre alimentation le cholestérol et les substances cancérigènes, dit-elle.


Je n’avais pas vraiment de problèmes de santé au départ, alors je n’ai pas vu autant de changements du point de vue de la santé que certains peuvent en voir, mais oui, j’ai plus d’énergie et je me sens très bien, dit-elle.


Pour Elyse Jacobson, être végétalienne, ça correspond plutôt à une philosophie de vie et à un cadre éthique.


Le régime végétalien n’est qu’une partie de ça. Nous faisons tout notre possible pour éviter de participer à l’exploitation des animaux dans toutes les sphères de notre vie, incluant les vêtements, ajoute-t-elle.


Vous pensez devenir végétarien ou végétalien?


Voici quelques conseils de Lenore Newman, directrice du Food and Agriculture Institute de l'Université de la vallée du Fraser


C’est votre choix, faites-le pour vous.


Allez-y à votre rythme. Vous n'avez pas à changer du jour au lendemain.


Essayez d'incorporer plus de fruits, de légumes et de légumineuses et de moins en moins de viande à votre alimentation pendant quelques semaines.


Assurez-vous que vos aliments sont les plus frais possibles, le plus près possible de la matière première.


La diversité est votre ami. Apprenez à cuisiner de nouvelles recettes.


Lenore Newman se réjouit de voir que le Guide alimentaire canadien(Nouvelle fenêtre) a révisé son approche et fait une plus grande place aux protéines végétales. C'est le premier changement majeur pour le Guide depuis 1992.


Elle avoue toutefois que les informations sur la nutrition peuvent être compliquées à comprendre pour le consommateur.


Une année, on doit manger tel aliment; l'année d'après, ça change. Il faut donner une meilleure information sur ce que les gens doivent manger. [...] Mais il faut réaliser que certains aliments transformés sont aussi très bien, ajoute-t-elle.


Selon Lenore Newman, l'important est d'encourager les gens à penser à ce qu'ils mangent. S'il y a une journée où ça ne fonctionne pas pour vous, il y a toujours demain, conclut-elle.


Source : ici.radio-canada.ca (29/01/2022)

Photo : Radio-Canada (tirée de l'article original)

bottom of page