La filière porcine au coeur du développement économique


Avec plus de 31 000 emplois et 3,36 milliards de dollars en retombées économiques, le porc du Québec est aussi bon au goût que pour l’économie d’ici. Championne canadienne de l’exportation, la filière porcine québécoise, avec ses quelque 1 700 fermes, réussit tout de même à conserver son caractère familial, avec en moyenne deux employés par établissement.


« Les entreprises d’ici sont demeurées à échelle humaine, contrairement aux États-Unis où certaines fermes ressemblent à des villages, explique Sylvain Fournaise, vice-président Sécurité alimentaire et Services techniques chez Olymel. Cela permet de compter sur plusieurs sites de production et plusieurs producteurs qui ont à cœur l’élevage et la qualité du produit. » Ce type d’établissement peut aussi favoriser la relève, qui est d’ailleurs au rendez-vous : le quart des éleveurs — dont le tiers sont des femmes — ont moins de 40 ans.


(Lire article complet)


Source : lesaffaires.com