La leçon de la dinde


LA LEÇON QUE NOUS DEVONS RETENIR


Il est impossible d’apprendre ce que nous réserve demain en nous basant uniquement sur le passé.


Une petite histoire pour vous convaincre


Prenez une belle dinde que l’on nourrit avec attention tous les jours (durant 1000 jours).


Jour après jour, l’apport régulier de nourriture va renforcer l’énergique dinde dans sa croyance que la règle générale de la vie est d’être nourrie quotidiennement par de sympathiques membres de la race humaine « soucieux de ses intérêts ».


La surprise


Le mercredi après-midi précédent Noël (le jour 1001), quelque chose d’inattendu va arriver à la gentille dinde. Ce jour-là, sa rencontre avec le boucher va l’amener à réviser d’une manière très abrupte ses croyances.


Les questions auxquelles nous devons réfléchir


Comment pouvons-nous connaître l’avenir en nous fondant sur ce que nous savons du passé ?


Plus généralement, comment pouvons-nous arriver à comprendre les propriétés de l’inconnu (infini) sur la base du connu (fini) ?


En d’autres mots, comment pouvons-nous connaître l’avenir (inconnu et infini) en nous fondant sur ce que nous savons du passé (connu et fini) ?


« Repensez à cette histoire de nourriture quotidienne : que peut apprendre une dinde sur ce que lui réserve le lendemain en se basant sur les événements de la veille ? Beaucoup de chose peut-être, mais sans doute un peu moins qu’elle ne croit, et c’est simplement ce “un peu moins” qui fait toute la différence. » — Nassim Nicholas Taleb (2020, p. 72)


Mille et un jours d’histoire… la leçon en d’autres mots


« L’histoire d’un processus sur mille jours ne nous apprend rien sur ce qui va arriver après. » — Nassim Nicholas Taleb (2020, p. 72)


« Cette projection naïve de l’avenir en se basant sur le passé peut s’appliquer à tout. » — Nassim Nicholas Taleb (2020, p. 72)


« Cette volaille a appris par l’observation, comme on nous conseille à tous de le faire (après tout, c’est ce que l’on considère comme la méthode scientifique). » — Nassim Nicholas Taleb (2020, p. 73)


« Sa confiance augmentait en proportion du nombre de fois, de plus en plus important, où on la nourrissait amicalement, et son sentiment de sécurité s’accroissait alors même que l’échéance de sa mort approchait. » — Nassim Nicholas Taleb (2020, p. 73)


« Songez que c’est quand le risque était maximum que ce sentiment de sécurité était le plus fort. » — Nassim Nicholas Taleb (2020, p. 73)


Les Cygnes Noirs


« Du point de vue de la dinde, la privation de nourriture qui a lieu le mille et unième jour est un Cygne Noir. » — Nassim Nicholas Taleb (2020, p. 76)


Par : Christian Latour, Mérici Collégial Privé (04/03/2022)

Source : hrimag.com

Photo : rawpixel.com