Le Canada ouvre son marché à 5 transformateurs de porc brésiliens


Une semaine après avoir autorisé les premières usines brésiliennes à exporter du porc, les autorités sanitaires canadiennes ont annoncé l'autorisation de deux autres usines à exporter le produit, comme l'a informé cette semaine le ministère de l'Agriculture à l'Association brésilienne des protéines animales (ABPA).


Avec les nouvelles qualifications, le Brésil compte désormais cinq unités de production autorisées à exporter du porc vers le marché canadien. L'ouverture sanitaire du marché a été consolidée en mars de cette année, après des années de négociations entre les autorités des deux pays. Comme pour les trois premières qualifications, les deux nouvelles usines qualifiées sont situées dans l'état de Santa Catarina. Ce sont des unités de Pamplona Alimentos, de Presidente Getúlio (SC), et de Cooperativa Central Aurora, de Joaçaba (SC).


«Avec les nouvelles qualifications, nous nous attendons à ce que le Canada gagne en pertinence dans le résultat final des exportations de porc brésilien, augmentant la capillarité des expéditions cette année avec des produits à bonne valeur ajoutée, tels que le ventre et les côtes, en plus de la production locale. Dans le même temps, les ventes au Canada devraient contribuer à réduire la forte pression interne sur les producteurs, qui font face à des coûts de production à des niveaux historiques », analyse le président de l'ABPA, Ricardo Santin. Le Canada est le troisième exportateur mondial de porc, avec 1,5 million de tonnes exportées en 2021. Parallèlement, le pays est un acheteur international majeur, avec des importations d'environ 250 000 tonnes enregistrées au cours de la dernière année.


Source : euromeatnews.com (22/06/2022)

Photo : tirée de l'article original