Le déficit porcin de la Chine atteindra 5 millions de tonnes


La Chine est loin d'avoir atteint son objectif de production de viande porcine, malgré l'augmentation des chiffres d'abattage signalée au cours des trois derniers mois. En fait, les importations de porc ont augmenté de 10 % au cours des cinq premiers mois de cette année, par rapport à la même période de 2020. De plus, 11 nouveaux foyers de PPA avec différentes variantes du virus ont été signalés depuis le début de l'année. Ce faisant, il est plus difficile pour les agriculteurs de prendre le risque de garder les animaux dans les fermes que de liquider rapidement les troupeaux.


De nouveaux modèles de production ont été adoptés pour aider la filière porcine chinoise à reconstituer la réduction de 40 % de son cheptel porcin. Mais d'ici là, le marché asiatique géant restera dépendant des importations de porc.


Le déficit pour cette année est estimé à 5 millions de tonnes par un expert brésilien. "Dans le cumul de janvier à mai de cette année, la Chine a importé 10% de porc de plus que l'année dernière. Si l'on regarde les volumes exportés par le Brésil en 2021, nous avons déjà exporté tout près de 300 000 tonnes, soit une augmentation de 20 % par rapport à la même période l'année dernière. Cela prouve que la Chine continue d'acheter au Brésil et à d'autres pays.


Aujourd'hui, la Chine produit environ 40 millions de tonnes et devrait acheter à l'extérieur en 2021, environ 5 millions de tonnes. Le Brésil devrait participer à 15 % du volume total", a expliqué dans une interview télévisée, M. Luis Rua, directeur du marché étranger de l'Association brésilienne des protéines animales (ABPA).


Les États-Unis, le Canada, l'Espagne, le Danemark et les Pays-Bas sont les principaux concurrents sur ce marché, l'Espagne augmentant ses exportations de porc de 100 % par rapport à l'année dernière. Entre janvier et avril 2021, les exportations espagnoles de porc ont atteint 617 609 tonnes et 1 418,2 millions, des chiffres qui doublent ceux enregistrés au cours de la même période en 2020, selon les données collectées par INTERPORC.


Source : euromeatnews.com (26/07/2021)


Photo : Tirée de l'article original