Les consommateurs s'adaptent aux prix


Des portions mieux calculées, des coupes soigneusement choisies et des marinades à cuisiner à la maison. Les amateurs de BBQ s’adaptent pour éviter de faire les frais de l’inflation.


«Les clients sont plus sélectifs», remarque le boucher du marché Carrier de Sainte-Foy, Louis-Marie Huteau. Si les amateurs de viandes continuent d’en consommer, malgré l’inflation qui touche le secteur, ils s’informent davantage pour éviter les surprises une fois au comptoir. «Les gens arrivent et savent exactement ce qu’ils veulent. Il y a moins d’essais-erreurs, de coups de tête. Les gens “font leurs recherches” depuis la pandémie», s’amuse-t-il.


Règle générale, la clientèle se présente en boucherie avec une bonne idée de la quantité de viande nécessaire pour leurs grillades, ajoute le boucher. On évite ainsi de jeter de l’argent, par les fenêtres.


Le propriétaire de la boucherie Vic Verret & Fils de Charlesbourg, Verret, remarque également un changement dans les habitudes de consommation, sans pour autant voir sa clientèle délaisser complètement les coupes haut de gamme.


«En semaine, les clients achètent plus de produits de milieu de gamme. Ce n’est pas nécessairement les mêmes produits, les mêmes pièces qu’avant, rapporte-t-il. Par contre, les fins de semaine, les gens se gâtent encore beaucoup!»


La pandémie et la fermeture des restaurants ont également propulsé la vente de produits prêts à manger ou prêts à cuire, remarque le boucher. «[Les ventes ont] augmenté énormément. Comme les restaurants étaient fermés pendant les confinements, les gens qui ne cuisinaient pas beaucoup se sont tournés vers ça, observe M. Verret. Et l’habitude est restée. C’est une habitude qu’on n’avait pas avant, même en semaine.»


Autre mouvement dans les préférences des consommateurs : le marinage se fait de plus en plus à la maison. Avec la grande variété de sauces et de marinades disponibles en épiceries, les amateurs de viande ont décidé de prendre les choses en main pour éviter une étape commerciale de plus.


«De plus en plus de gens viennent acheter pour mariner chez eux», indique Benoît Beaulé, adossé à un mur où figurent plus d’une centaine de bouteilles de sauces et de marinades différentes. Selon celui qui travaille dans la viande depuis une trentaine d’années, la tendance est de plus en plus vers la consommation «à la carte», selon leurs besoins et leurs goûts.


LES TRUCS DES PROS POUR SAVOURER L'ÉTÉ


Pour profiter pleinement de votre saison du barbecue, voici quelques conseils d’experts pour impressionner vos convives, tout en économisant.


Il n’y a pas de secret infaillible pour déjouer l’inflation : il faut garder l’œil ouvert sur les spéciaux, indique le «tripeux» de barbecue et animateur d’un podcast sur le sujet, Antoine Trudel.


Toutefois, certaines pièces présentent un bon rapport qualité-prix. Les bouchers de l’épicerie Carrier s’entendent pour conseiller la surlonge de bœuf. «Le client est gagnant avec cette pièce. C’est une bonne affaire», juge Louis-Marie Huteau. «Ce morceau de viande est abordable et sapide. Il a beaucoup de goût», renchérit Benoît Beaulé. Pour le porc, les deux bouchers recommandent plutôt la coupe hôtel.


Pour une viande de qualité sans que le portefeuille soit trop affecté, on peut l’apprêter en tacos, fajitas ou même dans une salade, plutôt que de servir une pièce complète à chaque invité de son barbecue, propose Antoine Trudel. «On peut se faire une salade César avec du poulet. La poitrine ne représentera pas 100 % du plat, mais on va économiser et les bouchées seront bonnes», donne-t-il en exemple.


Le truc numéro un pour économiser reste de réduire le gaspillage alimentaire et d’éviter le piège de préparer trop de nourriture, soutient Sylvain Charlebois. «Quand les gens reçoivent, ils veulent de l’abondance et servir beaucoup de produits. Ça finit par coûter cher», ajoute le professeur. Il suggère de préparer seulement la quantité nécessaire, quitte à en rajouter sur le gril, si les gens ont encore faim.


Par : Simon Carmichael (17/06/2022)

Source : lesoleil.com

Photo : rawpixel.com