Les dindes devraient être plus chères et plus rares ce Noël


Les dindes des Fêtes coûteront plus cher et seront plus difficiles à trouver cette année en raison des défis de la chaîne d’approvisionnement affectant l’industrie agricole du Canada.


Des fermiers indiquent que les approvisionnements en dinde sont au plus bas depuis 30 ans. L’industrie de la volaille sous gestion de l’offre a réduit sa production l’année dernière en raison des incertitudes de la demande pendant la pandémie de COVID-19.


Les inondations catastrophiques en Colombie-Britannique ont entraîné la fermeture d’autoroutes et affecté le transport de toutes sortes de marchandises, y compris les dindes. Un nombre inconnu de volailles sont également mortes lorsque des fermes et des granges ont été inondées.


Brian Ricker d’une association d’éleveurs de dindons de l’Ontario affirme que certains bouchers ont de la difficulté à remplir leurs commandes. Certains détaillants pourraient épuiser leurs stocks de dindes.


M. Ricker estime qu’il n’y a pas à paniquer, mais que les Canadiens devront peut-être visiter plus d’un magasin pour trouver la parfaite dinde des Fêtes.


Les prix de la dinde ont également grimpé en flèche en raison de la sécheresse extrême de l’été dernier qui a affecté le prix du blé fourrager et des céréales.


(voir l'article original)


Source : La Presse Canadienne via lapresse.ca (29/11/2021)

Photo : capture d'écran tirée de l'article original