top of page

Les exportateurs de porc devraient porter attention au marché sud-coréen


Le marché sud-coréen du porc devrait se redresser dans les mois à venir, bien qu'il soit actuellement confronté à une autre vague de SRAS-CoV2 qui a un impact sur le commerce.


Cependant, depuis l'automne dernier, les importations de porc ont augmenté à 122 000 tonnes, soit 25 % de plus que l'année précédente, malgré un chiffre inférieur pour les 9 premiers mois de 2021 (224 000 tonnes, 6 % de moins que le volume importé au premier semestre 2020). Fin 2021, les importations pour l'année complète s'élevaient à 465 000 tonnes, soit 3 % de plus qu'en 2020.


"Les trois tendances les plus notables depuis le début de 2020 ont été la perte d'accès au marché pour les exportateurs allemands, la Corée du Sud ayant interdit le produit à la lumière de l'épidémie de peste porcine africaine en Allemagne. Deuxièmement, l'augmentation subséquente des exportations d'autres pays de l'UE, alors que les prix baissaient. Troisièmement, la légère perte de part de marché des exportateurs américains, en particulier vers l'Espagne.


L'Espagne a dû se recentrer de manière spectaculaire à mesure que la demande d'importation chinoise s'est refroidie. Une partie de ce recentrage a été dirigé vers d'autres marchés asiatiques. Une autre partie consistait à augmenter les expéditions vers la Corée du Sud, passant d'un modeste 1 000 tonnes en 2020 à plus de quatre fois cette quantité en 2021. Cela ne représente cependant qu'environ 1 % des importations totales », a déclaré Duncan Wyatt, analyste principal de l'AHDB.


Les dernières prévisions de l'USDA pour l'industrie porcine sud-coréenne prévoient une production stable ou en baisse, ce qui signifie que les importations augmenteront cette année. Néanmoins, une reprise des échanges ne sera pas visible tant que les restrictions actuelles liées au COVID ne seront pas levées.


Source : euromeatnews.com (01/02/2022)

Photo : tirée de l'article original

bottom of page