top of page

Les prévisions s'améliorent pour le secteur de la transformation alimentaire


Beaucoup de choses ont changé depuis la publication de nos rapports 2022 sur le secteur des aliments et des boissons transformés, plus tôt cette année, notamment :


  • L’inflation et les taux d’intérêt ont augmenté plus rapidement que prévu

  • Les prévisions de la croissance économique mondiale se sont affaiblies

  • La rentabilité est mise à rude épreuve par la hausse des coûts des intrants

  • Le recrutement de main‑d’œuvre demeure un problème

Les fabricants de produits alimentaires et de boissons demeurent en bonne posture dans ce contexte difficile, et les perspectives demeurent positives.


Les ventes devraient croître et rester vigoureuses


Les ventes des fabricants de produits alimentaires et de boissons ont progressé de 12 % durant la première moitié de 2022. Toutefois, la croissance des ventes devrait ralentir à l’approche du quatrième trimestre en raison des pressions inflationnistes qui s’atténuent, de la croissance économique mondiale qui faiblit et de l’épargne des consommateurs canadiens qui diminue. Nous prévoyons que les ventes augmenteront de 6 % durant le deuxième semestre et qu’elles afficheront une croissance de 9 % à la fin de l’année.


Voir la suite de l'article ici : Les prévisions s'améliorent...


Article original paru sous le titre : Rapport 2022 sur le secteur des aliments et des boissons transformés : bilan semestriel


Par : Kyle Burak - Économiste principal (20/09/2022)

Source : fcc-fac.ca

Photo : rawpixel.com

bottom of page