Les travailleurs dans le secteur de la viande sont une priorité élevée pour le vaccin Covid-19


Image : Thirdman

Les travailleurs dans le secteur de la transformation de la viande doivent être un groupe prioritaire de travailleurs pour recevoir le vaccin COVID-19. L’industrie de la viande a été parmi les premiers secteurs à être confrontés à la pandémie et, depuis mars, l’industrie a mis en œuvre des mesures d’atténuation, des programmes et des contrôles efficaces pour arrêter la propagation du COVID-19.


« Nous incitons le gouvernement à donner la priorité à la vaccination COVID-19 pour ceux qui travaillent dans l’industrie de la viande, après les premiers intervenants, les travailleurs de la santé, ceux dans les établissements de soins de longue durée et d’autres travailleurs de première ligne », a déclaré Chris White, président du Conseil des viandes du Canada (CVC). « Nos efforts fonctionnent, mais l’accès aux vaccins demeure l’outil le plus essentiel pour protéger cette main-d’œuvre essentielle et faire en sorte que les Canadiens puissent toujours retrouver de la viande dans leurs épiceries. »


Nous apprécions et soutenons que les premiers intervenants, les travailleurs de la santé et les personnes en soins de longue durée doivent avoir la plus haute priorité en matière de vaccination. Cependant, alors que le gouvernement va au-delà de ces groupes prioritaires et se tourne vers les prochaines catégories à vacciner, nous pensons qu’il est essentiel que les travailleurs de l’industrie de la viande soient dans cette catégorie pour tout plan de vaccination fédéral et provincial contre le COVID-19.


(Lire article complet)


Source : Conseil des viandes du Canada