top of page

Main d'oeuvre et travailleurs étrangers temporaires : Annonces gouvernementales 


Hier, la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes en situation de handicap, l’honorable Carla Qualtrough, a présenté le Plan d’action pour les employeurs et la main-d’œuvre du Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET).


Ces changements se basent sur la proposition d'un programme d'urgence pour les travailleurs étrangers présentée par la coalition de onze associations nationales et provinciales de fabrication d'aliments et de boissons qui ont articulé ce dossier ensemble depuis les quatre derniers mois. Bien que ces changements s'étendent au-delà de la fabrication d'aliments et de boissons, la ministre Qualtrough a clairement indiqué que ses décisions étaient inspirées de notre proposition.


Pour lire le communiqué de presse de Aliments et Boissons Canada, veuillez cliquer ici


Trois objectifs priment dans tous ces efforts :


a. Lutter contre la pénurie de main-d'œuvre

b. accroître la protection des travailleurs

c. créer une main-d’œuvre plus robuste pour aujourd’hui et demain, ce qui passe notamment par un meilleur accès à la résidence permanente.

Les mesures suivantes sont en vigueur immédiatement :

  • Pour faire face à la période de pointe saisonnière, le nombre de postes à bas salaire que les employeurs des industries saisonnières, comme les fruits et légumes, peuvent pourvoir au moyen du PTET ne sera plus limité.

  • De plus, la durée d’emploi maximale de ces postes passera de 180 à 270 jours par année.

  • La période de validité de l’évaluation de l’impact sur le marché du travail (EIMT) passera de 9 à 18 mois (avant la pandémie, elle durait 6 mois).

  • La durée d’emploi maximale des travailleurs dans les volets des postes à haut salaire et des talents mondiaux passera de deux à trois ans. Les travailleurs accéderont ainsi plus facilement à la résidence permanente et pourront faire partie de la main-d’œuvre canadienne à long terme.

En vigueur dès le 30 avril :

  • Dans sept secteurs touchés par une pénurie de main-d’œuvre généralisée, dont la fabrication des aliments (SCIAN 311), les employeurs offrant des postes à bas salaire pourront, pendant un an, embaucher 30 % de leur main-d’œuvre grâce au PTET. Cette mesure tient compte du projet pilote du gouvernement du Québec.

  • La limite pour tous les autres employeurs offrant des postes à bas salaire sera de 20 %, soit une augmentation de 10 % par rapport à l’ancien plafond pour plusieurs employeurs.

  • Le gouvernement mettra fin à la politique actuelle voulant qu’on refuse d’office les demandes d’EIMT dans les régions où le taux de chômage atteint 6 % ou plus pour certaines professions à bas salaire dans les secteurs des services d’hébergement et de restauration et du commerce de détail.

Voici le lien pour lire le plan d'action proposé : Document d'information: Plan d’action pour les employeurs et la main-d’œuvre du Programme des travailleurs étrangers temporaires


Les employeurs sont également invités à soumettre leur demande en ligne pour réduire les délais de traitement.


Le CTAQ, qui travaille ces dossiers depuis des mois avec Aliments et boissons Canada, salue l'initiative annoncée par le gouvernement pour tenter de résoudre une partie des enjeux que vivent les employeurs. L’industrie est résolue à continuer de travailler de manière collaborative comme ce fut le cas en amont de l’annonce d’aujourd’hui, et compte poursuivre sa collaboration avec la ministre Qualtrough pour identifier d’autres améliorations au Programme des TÉT, incluant simplifier le processus de demande et réduire les enjeux relatifs aux délais de traitement.


Le CTAQ remercie la ministre Bibeau, de Agriculture et Agroalimentaire Canada, pour son appui majeur envers notre secteur et sa proposition.

Annonces du gouvernement du Québec


Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale du Québec, M. Jean Boulet, a annoncé vendredi dernier la mise en œuvre du Programme de mobilité internationale plus (PMI+) d'ici quelques semaines ainsi que l'entrée en vigueur et l'élargissement d'un nouvel assouplissement au Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) dès le 24 mai 2022. Il s’agit de deux modifications majeures pour accélérer l’injection de nouveaux travailleurs dans le marché du travail au Québec.


Travailleurs qualifiés et résidence permanente


Le Programme de mobilité internationale plus (PMI+) est une nouvelle voie rapide pour des travailleuses et des travailleurs étrangers sélectionnés par le Québec qui n'ont pas encore obtenu leur résidence permanente et qui répondent aux besoins de main-d'œuvre.


La mise en œuvre du PMI+ d'ici quelques semaines vise les personnes qui détiennent un Certificat de sélection du Québec délivré dans le cadre d'un programme de sélection des travailleurs qualifiés et qui résident toujours à l'étranger, plus précisément les personnes qui possèdent une expérience de travail dans un secteur prioritaire visé par l'Opération main-d'œuvre, ou encore dans une profession évaluée en déficit de main-d'œuvre dans l'ensemble du Québec ou encore les personnes qui détiennent une offre d'emploi permanent d'un employeur du Québec, validée par le MIFI.


Avec ce permis de travail, les personnes pourront donc arriver au Québec plus rapidement et amorcer leur intégration en emploi, en attendant l'obtention de la résidence permanente.


Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET)

Toujours dans l'optique de faciliter et d'accélérer la venue de travailleuses et de travailleurs étrangers temporaires qui répondent aux besoins en main-d'œuvre du Québec, un nouvel assouplissement du Programme des travailleurs étrangers temporaires, annoncé en août dernier, entrera en vigueur dès le 24 mai 2022, soit l'admissibilité au traitement simplifié de professions peu spécialisées (de niveau C selon la Classification nationale des professions).


Ce sont 65 nouvelles professions qui s'ajouteront à la Liste des professions admissibles au traitement simplifié. Les postes de boulangers-pâtissiers (CNP6332) et de bouchers industriels (CNP9462) ainsi que les opérateurs de machines et de procédés industriels dans la transformation des aliments et des boissons (CNP 9461) sont inclus dans cette liste.


De plus, la protection des travailleuses et des travailleurs étrangers temporaires s'appliquera désormais à toutes les professions à bas salaire de la Liste des professions admissibles au traitement simplifié.


Pour lire l'annonce gouvernementale et les modalités d’application, veuillez cliquer ici


Source : Bulletin Nouvelle Express | CTAQ (04/04/2022)

Image : tirée du bulletin de la CTAQ

bottom of page