top of page

Mise à jour des prévisions des recettes monétaires agricoles pour 2022 (secteur porcin)


Les recettes des secteurs bovin et porcin augmenteront aussi, mais il n’y a pas que de bonnes nouvelles.


Les recettes totales du secteur bovin ont enregistré une hausse de près de 11 % en 2021 (tableau 3). Au cours d’une année normale, on s’en serait réjoui. Toutefois, en raison de la sécheresse qui a desséché les pâturages dans les Prairies, il est devenu très difficile de se procurer des aliments pour animaux bon marché, ce qui amène certains éleveurs à réduire la taille de leurs troupeaux.


Nous prévoyons une croissance modérée des prix des bovins en 2022 comparativement à 2021. Nous nous attendons à ce que le volume de bovins gras commercialisés en 2022 demeure relativement stable. Le volume de bovins d’engraissement continuera de croître, mais les exportations d’animaux vers les États-Unis demeureront importantes jusqu’à ce que l’approvisionnement en aliments pour animaux soit plus facile dans les Prairies. Dans l’ensemble, les recettes monétaires du secteur bovin augmenteront de 5 %.


Les recettes du secteur porcin ont augmenté de 32,5 % en 2021, grâce à la croissance soutenue des prix qui a été alimentée par une forte demande, et ce, même si les exportations canadiennes de porc vers la Chine et le Japon ont diminué cette année-là. Cependant, les exportations à destination du Mexique, des Philippines et des États-Unis ont augmenté.


Voir l'article complet ici : Mise à jour des prévisions...


Par : Sébastien Pouliot (14/06/2022)

Source : fcc-fac.ca

Photo : tirée de l'article original

bottom of page