Noël sans rassemblements Régime minceur pour la dinde


PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE Les gens fêtent Noël en groupe restreint, donc on a réduit la taille des dindes offertes. Pierre-Luc Leblanc sur sa ferme à Saint-Pie.


La traditionnelle dinde de Noël suivra un régime minceur cette année. Avec un temps des Fêtes qui sera célébré en groupes restreints, le populaire oiseau présentement vendu en supermarché est de plus petite taille et se retrouve également sous différentes découpes – escalope, rôti, poitrine – une variété que l’on retrouve habituellement peu en magasin. NATHAËLLE MORISSETTE LA PRESSE

« On a produit des dindes qu’on a abattues un peu plus vite, explique le président des Éleveurs de volailles du Québec, Pierre-Luc Leblanc, au cours d’un entretien avec La Presse. On s’est préparés à cette possibilité (que les consommateurs voudraient acheter des quantités plus petites). Nos deux plus grands transformateurs, Olymel et Exceldor, nous ont fait produire des dindes plus petites, de quatre kilos environ. »

Celles qui sont normalement vendues sur le marché pèsent en moyenne six kilos, explique M. Leblanc. Autant du côté des détaillants que des transformateurs, on confirme cette tendance à vouloir mettre au centre de la table une volaille plus petite.


(Lire article complet)


Source : lapresse.ca