top of page

Olymel et ses employés redonnent à la communauté


Yamachiche — Les problèmes causés par la pandémie à l’usine d’abattage et de découpe de porcs de Yamachiche auront permis de remettre un don de 720 kilos de viande qui sera distribué sous la forme de 6000 repas à des familles dans le besoin.


Grâce à une initiative conjointe du syndicat des Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce (TUAC) local 1991-P et la direction d’Olymel, deux journées d’abattage ont été organisées, en mai et en juin. Celles-ci étaient nécessaires afin de réduire le trop grand nombre de porcs en attente en raison des ralentissements dans les opérations des transformateurs, conséquences de la pandémie de la COVID-19.


La direction d’Olymel et les représentants syndicaux avaient alors décidé de transformer cette opération en une collecte de fonds pour aider les personnes démunies dans leur région.

Les employés avaient ainsi souhaité qu’un don de 2$ par porc abattu lors de ces journées soit remis à Moisson Mauricie-Centre-du-Québec. Ce qui a permis de dégager un montant de 9612 $.


La direction d’Olymel s’était pour sa part engagée à faire un don additionnel en denrées alimentaires pour la préparation de trois repas à être redistribués à des familles démunies pour chaque employé présent lors de ces journées d’abattage supplémentaires, en collaboration avec La Tablée des chefs et les Cuisines solidaires.


Par Sebastien Lacroix

lenouvelliste.ca



bottom of page