Pascal Houle, conférencier au RDV Coopération + Mutualité 2021



PASCAL HOULE, CHEF DE LA DIRECTION DE SOLLIO GROUPE COOPÉRATIF, A PRIS PART, LE 15 SEPTEMBRE DERNIER, À UNE CONFÉRENCE, EN MODE VIRTUEL, DANS LE CADRE DU RDV COOPÉRATION + MUTUALITÉ 2021. LE THÈME DE L’ÉVÉNEMENT RETENU CETTE ANNÉE ÉTAIT : PRÊT POUR LA RÉVOLUTION COOP?


Cet événement annuel du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité regroupe des coopérateurs et des coopératrices, des partenaires, des entrepreneurs et des leaders du développement socioéconomique qui profitent de cette opportunité de réseautage pour découvrir de nouvelles pratiques et s’inspirer de nouveaux modèles d’affaires. L’événement donne également l'occasion de partager des pistes d’actions innovantes pour répondre aux défis et enjeux actuels et futurs auxquels la société est confrontée.


La conférence à laquelle participait Pascal Houle à titre de panéliste, portait sur la manière dont les coopératives et les mutuelles, par leurs convictions de solidarité, ont mis en place plusieurs mesures et actions pour soutenir leurs membres face aux défis de leur organisation. M. Houle était accompagné, sur le panel, par Geneviève Fortier, chef de la direction de Promutuel Assurance, et Guy Cormier, président et chef de la direction de Desjardins (à distance).


M. Houle a notamment expliqué comment, malgré la restructuration majeure du réseau de Sollio Groupe Coopératif au cours des dernières années, en créant trois divisions fortes, soit Sollio Agriculture, BMR et Olymel, il a été possible de conserver une vie associative active et de faire vibrer le sentiment d’appartenance au sein des coopératives agricoles consolidées et des divisions.


« On base vraiment nos décisions sur nos valeurs coopératives, a expliqué Pascal Houle. Et je peux vous dire que s’il nous arrive de nous écarter, notre conseil d’administration, composé presque exclusivement de producteurs agricoles, se fait un devoir de nous rappeler qu’on travaille pour nos membres. Ultimement, les membres de notre conseil sont des utilisateurs de nos services et ils s’assurent que les décisions que nous prenons sont au bénéfice de nos membres. »


M. Houle a également expliqué que la fusion des coopératives agricoles aux quatre coins du Québec, dans le cadre du projet Vision Plus, a pour but de « créer des regroupements de plus grande envergure, ce qui nous permet de demeurer compétitifs et de continuer à offrir le meilleur service possible à nos membres. Ce changement était nécessaire, a-t-il souligné, afin de continuer à soutenir la croissance des entreprises agricoles de nos membres. »


Enfin, a-t-il mentionné, « pour conserver une vie associative active au sein des coopératives consolidées du réseau et d’assurer une proximité avec les membres, un programme d’ambassadeurs a été mis sur pied ». Les ambassadeurs sont des productrices et producteurs agricoles membres des coopératives consolidées qui assurent un rôle de courroie de transmission entre leur coopérative et ses membres, ainsi qu’une bonne représentation du sociétariat dans les instances de Sollio Groupe Coopératif.


« Depuis les dernières années, l’industrie agroalimentaire connaît une forte tendance à la consolidation, a souligné Pascal Houle. Les coopératives ne sont pas immunisées aux réalités commerciales et économiques. On fait face aux mêmes défis que nos compétiteurs et on doit s’assurer de s’adapter pour demeurer pertinents. »


Par : La Rédaction (28/09/2021)


Source : cooperateur.coop


Photo : tirée de l'article original

22 vues