Porc Show 2021 - Il ne faut pas miser uniquement sur la Chine


Avec un marché de 1,4 milliards de personnes et le plus grand pays consommateur de porc au monde, la Chine a de quoi faire saliver. Toutefois, les tensions entre la Chine et les États-Unis et le Canada font réfléchir les investisseurs potentiels en Chine.


La Chine était à l’honneur lors de la première matinée du Porc Show 2021 qui a lieu en format virtuel. L’événement se déroule en trois matinées, les 23 et 30 novembre, ainsi que le 7 décembre. En plus de la conférence de Zhan Su, titulaire de la Chaire Stephen-A.-Jarislowsky en gestion des affaires internationales de l’Université Laval, une vidéo a permis de visiter une ferme porcine chinoise.


La Chine rêve de réaliser sa modernisation avant 2035 et de devenir un pays « beau, moderne, prospère, puissant, démocratique, harmonieux et hautement civilisé en 2050 ». Toutefois, la Chine amène de l’envie et de la crainte en même temps.


Le porc est la viande la plus prisée par les Chinois, et de loin. Avant 2008, la Chine était un exportateur net de viande de porc. Depuis, la Chine s’est mise à acheter de plus en plus de porc en provenance de l’international. Avec la peste porcine africaine et la destruction de 40% du cheptel de porc, le pays est devenu de plus en plus dépendant des importations, mais la Chine n’aime pas cela. Alors, les prix ont grimpés en flèche. « En 2019, le prix a connu une fluctuation très violente », dit Zhan Su.


La production chinoise de porc est toutefois en train de changer très rapidement. Son désir est d’avoir une industrie porcine de haute qualité, avec un rendement élevé, la qualité des produits, la conservation des ressources et le respect de l’environnement. Malgré un ralentissement de la croissance économique chinoise en 2020, comparativement aux années précédente, la Chine ne s’arrêtera pas là. Les tensions commerciales récentes font toutefois dire à Zhan Su que les entreprises qui voudraient investir en Chine doivent éviter de tout miser sur ce pays. La diversification des activités économiques est importante lorsqu'on songe faire affaire avec la Chine.


Au sujet de la modernisation de la production porcine chinoise, le Porc Show a présenté une vidéo du complexe porcin de Tianzow dans la province du Sichuan en Chine. Il s’agit d’un complexe de 7 étages comprenant 3600 truies. Il a été construit en 2018 au coût de 60 millions de dollars et compte 30 000 m2 de surface de plancher. Chaque étage est indépendant des autres. La ventilation et les procédures de désinfection sont prévues pour minimiser les risques de contamination.


Dès vendredi, il sera possible de voir ou revoir la conférence de Zhan Su, ou encore de visionner les deux autres conférences – celle sur la prévention des sinistres en milieu agricole et celle sur la gestion de risque – sur le site de Porc Show. La vidéo, ainsi que les présentations, sont déjà disponibles sur le site de l’événement pour les gens inscrits. L’inscription est gratuite.


Le Porc Show 2021 a attiré plus de 800 personnes. Il y a deux innovations cette année : une visite de ferme virtuelle lors de chaque matinée et deux évènements du Porcast en soirée les 30 novembre et 7 décembre sur un des sujets présentés en conférence durant la matinée.


Par : Marie-Josée Parent (23/11/2021)

Source : lebulletin.com (Le Bulletin des agriculteurs)

Photo : Capture d'écran Le Porc Show (tirée de l'article original)