Quel est le coût environnemental de vos grillades d'été?


L’appareil est probablement déjà en place, prêt à honorer la tradition estivale qui consiste à faire griller en plein air ses pièces de viande et peut-être quelques légumes. Le repas, destiné à être partagé en famille ou entre amis, entraînera bien sûr l’émission de gaz à effet de serre. Mais combien, exactement?


Le Devoir se plonge dans la saison des barbecues pour déterminer le coût environnemental de ce plaisir d’été, de la consommation du combustible fossile nécessaire aux émissions associées aux ingrédients que l’on y prépare, et vous propose des solutions de rechange.


Alors que le soleil et la chaleur se profilent à l'horizon, vous décidez de vous préparer un repas sur votre barbecue. Si les effets environnementaux de la production d’aliments contenant des protéines animales, comme la viande, sont les plus importants, de quelle manière se comparent-ils à ceux des légumes?


Voir la suite de l'article ici : Quel est le coût...


Textes par Boris Proulx et Sandrine Vieira.

Direction artistique par Cédric Gagnon. Développement par Antoine Noreau.

Source : ledevoir.com

Image : tirée de l'article original