Rehausser les mesures de prévention et de préparation liées à la peste porcine africaine


Le gouvernement du Canada investit jusqu’à 45,3 millions de dollars pour prévenir la peste porcine africaine (PPA) et s’y préparer.

Le secteur porcin canadien est un important moteur économique. Il représente plus de 100 000 emplois directs et indirects et rapporte 24 milliards de dollars à l’économie canadienne. Un seul cas de PPA au Canada entraînerait l’arrêt des exportations canadiennes de porc et de porcs vivants.

Cette situation serait dévastatrice pour l’industrie porcine axée sur l’exportation. Les répercussions se feraient particulièrement sentir dans les régions rurales où les exploitations porcines et les installations de transformation font vivre la collectivité.

Mesures d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) en matière de prévention et de préparation de l’industrie

Le gouvernement investira jusqu’à 23,4 millions de dollars sur deux ans dans le but de soutenir les efforts déployés par l’industrie dans des domaines essentiels, notamment :

  • les évaluations et les améliorations en matière de biosécurité, y compris la gestion des porcs sauvages;

  • la modélisation économique, l’analyse de scénarios et l’évaluation du marché dirigées par l’industrie;

  • les projets de recherche liés à la PPA;

  • la préparation à l’abattage par compassion et les mesures d’élimination, y compris la modernisation des installations;

  • l’évaluation des technologies à haute capacité pour l’abattage intégral sans cruauté des porcs excédentaires.

Voir la suite de l'article ici : Rehausser les mesures de prévention...


Source : Agriculture et Agroalimentaire Canada (26/08/2022)

Photo : Emmanuel Eigege (unsplash.com)