top of page

Sanimax: un comité de vigilance environnementale qui ne fait pas l'unanimité


Les plaintes contre les odeurs qui émanent de l’usine d’équarrissage Sanimax de Charny continuent de s’accumuler à la Ville de Lévis. Pendant ce temps, l’usine poursuit ses efforts pour limiter les odeurs…


Et il y a des instances responsables de surveiller l’avancement de ces efforts, dont le comité de vigilance environnementale de Sanimax Lévis. Un comité qui soulève des questions chez une citoyenne de Charny.


Le Comité de vigilance environnementale de Sanimax a été créé pour veiller à la bonne performance environnementale de l’usine de Charny. Il est formé d’une douzaine de membres.Certains proviennent de la Ville de Lévis, du gouvernement québécois et d’autres, de l’usine elle-même.


Et il y a aussi trois citoyens dans ce comité.


Le comité se rencontre entre trois et quatre fois par année. Ces temps-ci, ils surveillent principalement la mise en place du plan d’action qui a été annoncé en avril 2022 et qui vise notamment à réduire, de façon durable, les odeurs qui proviennent de l’usine, qui nuisent toujours à la qualité de vie des résidents du coin.


Depuis deux semaines, la Ville de Lévis a reçu 28 nouveaux signalements et une dizaine de plaintes officielles de plus. Et ça, c’est sans compter les quelque 75 signalements qui ont été faits depuis le début juillet sur une page Facebook tenue par Sanimax et dédiée à la communication avec les citoyens.


Et il y a une résidente qui aimerait bien se faire entendre auprès de ce comité, question de faire bouger les choses. Elle estime qu’il n’est pas normal qu’elle n’ait jamais eu de signe de vie des citoyens qui siègent sur le comité ni qu’elle ne puisse entrer en contact avec eux.


Les citoyens qui siègent sur ce comité sont identifiés sur le site web de Sanimax, mais il n’y a pas de moyen pour les joindre.


Elle remet également en question la manière dont les citoyens sur ce comité ont été choisis.


Le président du comité explique qu’une communication a été envoyée à tous les citoyens pour les inviter à se présenter aux élections. Katlyne Fortin affirme ne jamais avoir reçu de telle communication.


Elle estime aussi qu’il devrait y avoir des règles claires quant à la durée de leur mandat, pour permettre à d’autres citoyens de se présenter.


Le président du comité admet qu’il n’y a pas de règle claire à cet effet pour le moment et que le comité doit se pencher sur la question.


Voir l'article original avec la vidéo ici : Sanimax : un comité...


Par : Laurence Royer (19/08/2022)

Source : noovo.info

Photo : tirée de l'article original

bottom of page