top of page

Une canicule inquiétante dans les élevages bondés


Les Éleveurs de porcs du Québec ont appréhendé avec beaucoup d'inquiétude les effets dévastateurs possibles de la récente canicule sur les porcs entassés « à un niveau historique » dans les élevages. « Imaginez que quarante personnes s'entassent dans un 1 / au troisième étage d'un appartement sans air conditionné. Eh bien, c'est ça que les éleveurs vivent présentement », a illustré David Duval, président des Éleveurs, lors d'une conférence de presse tenue le 9 août à Sainte-Marie, dans Chaudière-Appalaches, à quelques kilomètres de l'usine d'Olymel de Vallée-Jonction, où une grève paralyse les activités d'abattage depuis plus de trois mois.


Au moment de mettre le journal sous presse, le 13 août, les producteurs tenaient toujours le coup, « avec des taux de mortalité semblables aux normales dans les élevages », a indiqué Frédéric Labelle, responsable des communications des Éleveurs, en précisant que la situation reste critique. L'entreprise Sanimax, spécialisée dans le recyclage de carcasses d'animaux, a par ailleurs confirmé à La Terre que les volumes récupérés jusqu'ici étaient « similaires à ceux reçus chaque été ».


Par Patricia Blackburn (18/08/2021)


Source : La Terre de chez nous


Image : vecteezy.com

bottom of page