top of page

Walmart ouvre grand la porte au porc québécois


Plus de 350 000 kilogrammes de viande d'Olymel seront offerts à ses clients sur ses rayons chaque année.

Alors que l’Union des producteurs agricoles (UPA) accuse le géant américain Walmart d’imposer ses «frais exorbitants» aux fournisseurs, la multinationale annonce qu’elle offrira désormais du porc québécois à grande échelle dans ses magasins.


« Ça solidifie notre relation d'affaires avec Walmart. On cherche à être actif non seulement dans le porc frais, mais dans l'ensemble du porte-folio», s’est félicité Richard Davies, vice-président principal, ventes et marketing chez Olymel, en entrevue au Journal.


« La qualité du porc du Québec étant indéniable, nous sommes très emballés d'offrir cette viande locale à nos clients québécois », a souligné Cyrille Ballereau, vice-président régional, Walmart Canada, par communiqué, jeudi matin.


Côtelettes de porc avec os et désossées, filet de porc, côtes levées, rôti d'épaule, porc haché... Walmart offrira une place de choix à ce produit québécois, a souligné la multinationale.


«Les éleveurs québécois respectent des normes élevées en matière de salubrité, de respect de l'environnement et de bien-être animal, il y a donc de quoi se réjouir de cette annonce qui profitera à l'ensemble de la collectivité », a ajouté David Duval, président des Éleveurs de porcs du Québec.


3,3 milliards $


Du même souffle, Walmart a rappelé qu’elle s'est approvisionnée auprès de fournisseurs basés au Québec pour plus de 3,3 milliards de dollars en produits au soutien de l'économie d'ici au cours de la dernière année.


Rappelons qu’en septembre dernier, Le Journal avait indiqué que l’Union des producteurs agricoles (UPA) avait demandé au Bureau de la concurrence du Canada d’ouvrir une enquête sur Walmart en raison de frais qualifiés d'«exorbitants».


(voir article original)


Par Francis Halin

Photo : Pierre-Paul Poulin


Source : journaldemontreal.com

bottom of page